Les campagnes de marketing en général sont des actions qui ne peuvent réussir qu’avec un bon niveau de planification. Il est inutile de croire que vous allez commencer à jouer quelque chose d’extraordinaire deux semaines avant et que tout fonctionnera parfaitement. Comme j’aime à le dire : si vous négociez dans l’urgence, vous finissez par conclure de mauvaises affaires. Et cela vaut pour tout dans la vie.

On ne dit pas que vous ne pouvez pas penser à quelque chose maintenant pour ce Noël et que cela finira par marcher, on prévient simplement qu’il y a certaines précautions à prendre pour éviter les risques.

Certains détaillants ont les yeux rivés sur Noël depuis que le jour des enfants est passé. Peut-être même avant. Et ce n’est pas pour rien. Les grandes campagnes présentent une grande difficulté opérationnelle à mettre en œuvre. Voici mes conseils pour que vous puissiez mettre la voiture sur la route, même maintenant, et réussir…

Si vous avez une idée à court terme, ne faites pas n’importe quoi !

Si vous avez maintenant une idée qui doit être opérationnelle dans deux semaines au plus tard, assurez-vous que ce n’est pas une idée qui nécessitera un effort opérationnel de la part de votre équipe, sans parler de la bonne volonté de vos fournisseurs. Parce qu’ils ont déjà un haut niveau d’engagement envers la date en question. Pensez aux actions que vous pouvez entreprendre avec ce que vous avez déjà en interne :

1 – Limitez votre promotion

Au lieu de faire une méga-promotion, de mobiliser toute votre équipe, de dépendre des délais des concepteurs, des fournisseurs, des imprimeurs, à court terme, avec un risque énorme de se tromper ou de prendre du retard, pourquoi ne pas dresser la liste de vos meilleurs clients de l’année et faire quelque chose de spécifique pour eux ? Une campagne plus petite, plus facile à gérer et plus ciblée a de grandes chances d’apporter un bon retour sur investissement avec moins de risques.

Il existe sur le marché une pratique connue sous le nom de CRM (Client Relationship Management), dans laquelle vous suivez les interactions que vos clients ont déjà eues avec votre entreprise et réalisez des campagnes spécifiques pour des groupes d’entre eux ?

Si vous disposez déjà d’un outil de CRM, mettez-vous au travail, sinon connaissez notre feuille de calcul pour l’enregistrement et le contrôle des clients (CRM). Si vous avez vos registres de commande quelque part, vous pouvez en profiter pour cette année encore.

2 – Utilisez le stock que vous avez déjà

Si vous avez déjà planifié et anticipé les commandes des fournisseurs, obtenant ainsi de bonnes conditions de paiement, félicitations ! Maintenant, il suffit de faire une bonne divulgation et de récolter les récompenses.

Si c’est à la dernière minute, il est inutile de passer des commandes maintenant. En plus de devoir réduire considérablement votre marge, parce que les fournisseurs voudront facturer des frais d’urgence, vous vous retrouverez en difficulté, s’ils ne respectent pas les délais. Essayez de tirer parti de ce que vous avez en stock et mettez en place des promotions intelligentes, en combinant des produits dont le stock est épuisé avec des produits à bonne rotation, de sorte que les uns finissent par prendre les autres.

Si vous ne contrôlez toujours pas vos stocks, il est encore temps. Utilisez une feuille de calcul pour le contrôle des stocks.

3 – Investir dans les ventes et les forfaits

La vente liée consiste à faire des promotions, par exemple acheter une chaussure et obtenir une réduction sur les chaussettes. Une autre option consiste à créer des paquets de produits.

Pourquoi ces promotions sont-elles bonnes ? En effet, même en offrant une remise progressive (plus le nombre de produits est élevé, plus la remise est importante), vous augmentez le ticket moyen sans augmenter le volume des ventes, c’est-à-dire avec moins de travail opérationnel.

4 – Ne prenez pas de mesures qui compromettent votre équipe

Nous savons que Noël, par exemple, est une période qui demande du travail aux détaillants et à leurs équipes. Si vous n’avez pas prévu de faire quelque chose de grand, ne le faites pas. La meilleure campagne de Noël que vous puissiez faire pour vos clients est de maintenir la qualité de votre service. La campagne de marketing est à l’arrière-plan, mais si vous la menez et que vous ne tenez pas vos promesses, elle passe au premier plan, en raison du nombre de plaintes.

Ne faites pas une campagne qui devra mobiliser encore plus de personnes qui pourraient rester présentes, commerciales, en espèces, en actions, etc. à des fonctions dédiées à leurs nouvelles actions. À moins que vous n’ayez prévu et engagé des professionnels temporaires.

Pour l’année à venir, planifiez à l’avance !

Il y a certaines dates pour le détaillant qui doivent être pensées depuis le premier jour de l’année. Noël est le principal, car il englobe pratiquement tous les segments du commerce de détail. Pour les autres, vous devez vous demander si elles ont un sens pour votre entreprise : fête des mères, Saint-Valentin, fête des enfants, etc.

Quelques conseils pour vous permettre de réussir tous ces rendez-vous :

1 – Prévoyez votre budget marketing pour l’année

Vous pouvez commencer à le faire dès le 1er janvier. À partir de votre chiffre d’affaires de l’année précédente, vous pouvez prévoir le montant qu’il serait intéressant de dépenser mensuellement pour des campagnes de marketing. Il n’est pas encore temps d’établir un programme élaboré, mais il est déjà bon d’avoir une idée.

Si vous voulez faire une planification générique, jetez un coup d’œil à notre feuille de calcul du budget. Si vous souhaitez déjà réfléchir par média ou par campagne, jetez un coup d’œil à notre feuille de travail pour le plan marketing.

2 – Utiliser un calendrier ou un carnet d’adresses pour se souvenir des dates

Pour toutes les campagnes de l’année, marquez les dates principales afin de vous rappeler ce qu’il faut faire. Vous pouvez même utiliser Google Agenda pour cela.

Marquez les points tels que : initier la planification, réaliser la planification, augmenter les stocks, augmenter le personnel et toutes les activités qui en découlent.

3 – Les grandes campagnes de marketing sont des projets. Fixez des échéances !

Afin de développer le conseil précédent, à partir des points principaux qui seront enregistrés dans le Calendrier, monter des plannings plus détaillés et définir les responsables, les délais et les coûts, notamment.

Par exemple, si vous avez besoin de personnel supplémentaire pour Noël, fixez des dates pour commencer à chercher, jusqu’au moment où vous recevrez des CV, où vous ferez passer des entretiens et une date limite pour fermer les postes supplémentaires.

Utilisez pour cela une feuille de calcul du calendrier financier.

4 – Faites des campagnes différentes pour des clients différents

Établissez une carte des interactions avec vos clients dès le début de l’année afin de disposer d’une base de données convaincante le moment venu.

Lancez des campagnes en fonction de leur dernier achat ou d’un produit pour lequel ils ont manifesté de l’intérêt. Proposez des remises et des avantages plus importants pour vos clients les plus rentables et des campagnes de « réengagement » pour ceux qui n’ont pas acheté un produit depuis longtemps. Il peut être envahissant d’envoyer un courriel ou d’appeler à Noël pour proposer un visage promotionnel.

Une stratégie qui fonctionne toujours est le fameux courriel dont l’objet est « Comment allez-vous ? Vous nous avez manqué ! ». Montrez que vous êtes attentif et proposez une offre de valeur à votre client.

Utilisez une feuille de calcul pour l’enregistrement et le contrôle des clients (CRM) pour vous aider.